Exposition Patrimoine Fabrication Et Représentation, Les Mémoires D'un Territoire Face À La Fabrique Du Patrimoine. à Morlaix du 16 au 17 septembre 2017

Du

16 samedi septembre 2017

au

17 dimanche septembre 2017

10h30 • 16h00

Maison À Pondalez Et Lanterne (14 Grand'rue, Morlaix)

Plus d'infos sur l'exposition Patrimoine Fabrication Et Représentation, Les Mémoires D'un Territoire Face À La Fabrique Du Patrimoine. à Morlaix

L'exposition Patrimoine Fabrication Et Représentation, Les Mémoires D'un Territoire Face À La Fabrique Du Patrimoine. a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine Morlaix 2017.

L'atelier accueille des compagnons du devoir dans leur tour de France, qui mettront en oeuvre sur les deux jours samedi et dimanche une maquette de la charpente de la nef centrale de la maison. La compréhension du trait et de la coupe, la perception du geste de la mise en oeuvre seront l'occasion de dialogues avec ces jeunes professionnels.

A partir d'un projet architectural et urbain économique du 15ème siècle comment depuis 1480 des évolutions se sont faites dans le paysage et les patrimoines d'un territoire?

Durant trois siècles l'innovation et de développement structurent les identités d'un territoire fortement marqué par son paysage de Ria. Actuellement les projets de protections ne posent pas les questions des continuités des identités comme moteur de la fabrique du patrimoine, mais comme sanctuarisation de différents objets architecturaux aux usages contradictoires.

Le 19ème siècle semble ne pas regarder l'histoire comme une lecture du patrimoine et engage un projet brutaliste qui sera complété achevé dans les années 60\. Comment les représentations du patrimoine architectural, culturel et social passent d'un témoignage à un produit soit nostalgique soit de consommation pour touristes.

La question qui est posée : comment comprendre le processus qui a conduit un centre ancien historique à perdre sa densité à la fois de chefs d'oeuvre architecturaux et urbains et de sa densité habitée.

Les tendances actuelles présentent deux caractéristiques, un retour vers le centre d'investisseurs, effrayés par les remises en état et gérant le risque par la spéculation à courts termes, et un besoin de jeunes acteurs économiques comprenant que le centre ville est un espace économiquement viable et socialement solidaire.

Comment les représentations du patrimoine peuvent-elles s'inscrire dans le principe de l'expression continue de sa création?

Comment localement l'habitant, propriétaire ou locataire, peut il s'approprier de manière contemporaine les expressions et les modes de productions d'un patrimoine qui a traversé les siècles. La jeunesse permet elle l'interdisciplinarité, la créativité et l'éthique, l'apprentissage reste t il un ascenseur social et une voie pour le projet personnel?

_**L'atelier est organisé conjointement par la Maison des Compagnons du Devoir et du Tour de France du Finistère et des Côtes d'Armor.**_