Exposition Rencontre avec Jérôme Porée et Valérie Trierweiler à Huelgoat le 22 juillet 2017

22 samedi juillet 2017

15h00

L'Ecole des filles L'Ecole des filles

Plus d'infos sur l'exposition Rencontre avec Jérôme Porée et Valérie Trierweiler à Huelgoat

Rencontre avec Jérôme Porée et Valérie Trierweiler

« L'Art et la douleur », « Le Secret d'Adèle »

Jérôme Porée est philisophe et professeur à l'Université de Rennes. Ses thèmes principaux de recherche sont la phénoménologie, l'herméneutique et la philosophie morale.

« L'Art et la douleur »

C'est une idée commune que celle d'un « salut par l'art ». Elle suggère que, par la grâce de celui-ci, la douleur disparaît ou trouve une justification. Mais il ne faut pas se payer de mots : l'art ne guérit pas la douleur : il n'a pas le pouvoir de nous faire passer d'enfer en paradis. La question alors est de savoir quel est exactement son pouvoir. Oui, que peut l'art pour la douleur ? Cette question présente elle-même deux aspects : a) dans quelle mesure l'art peut-il exprimer la douleur ? b) dans quelle mesure l'art peut-il transformer la douleur ? Or il est, ici comme là, un art qui paraît l'emporter sur tous les autres : la musique. C'est donc vers celle-ci d'abord que l'on doit se tourner si l'on veut comprendre le secret rapport qui unit l'art et la douleur.

Valérie Trierweiler, est une journaliste politique française et animatrice de télévision, née le 16 février 1965 à Angers en Maine-et-Loire. Après avoir obtenu son baccalauréat , elle s'inscrit à la Sorbonne pour suivre des cours d'histoire puis de sciences politiques. Valérie Trierweiler obtient en 1988 son DESS de sciences politiques. Elle intègre directement après l'obtention de son diplôme la revue Profession Politique et un an plus tard, c'est à la rédaction de Paris Match qu'elle se retrouve.

« Le Secret d'Adèle »

La Dame en or de Gustav Klimt est l'un des tableaux les plus célèbres au monde.

Le modèle du peintre, au regard si mélancolique, s'appelait Adèle Bloch-Bauer. Mariée à dix-huit ans à un homme qui l'adorait mais était bien plus âgé qu'elle, Adèle a vécu dans la Vienne de la grande époque. Son salon attirait les esprits brillants et les artistes à la mode.

Mais son existence a aussi été jalonnée de drames intimes. Et la nature exacte de sa relation avec Gustav Klimt intrigue. Peintre génial et provocateur, il multipliait les liaisons et choquait la bonne société. A-t-il conquis l'une des femmes les plus admirées de Vienne ? Adèle est morte jeune, emportant avec elle son secret.

Partant sur ses traces, Valérie Trierweiler en a tiré un roman qui nous emporte dès les premières pages. Avec une sensibilité à fleur de peau, elle sort de l'ombre cette femme exceptionnelle, poursuivie par un destin contraire. Adèle Bloch-Bauer a aimé.

Et a été magnifiquement aimée.

Site web : https://www.facebook.com/Ecoledesfilles